The Lean Intention par Arnaud Segla

Bonjour,

Nous espérons que ce dossier vous trouve en bonne disposition.

Nous souhaitons recevoir de l’accompagnement pour l’implémentation de ce Projet :

 

*A. Définition du Projet:*

Offre de Service et de Produit en, Réparation Psychique, Entrepreneuriat Ethnique y Management Informel.

 

*B. Mission du Projet:*

Atténuation du stress ethnoculturel et de la détresse socio-économique chez les jeunes Mere (15 – 75 ans) du Canada et d’Afrique dont la situation socio-économique et ethnoculturelle n’est pas stable.

 

*C. Proposition de valeur du Projet*

_I. Service._

Conseil en Contrôle, Stratégie et Rédaction de Projets d’Affaires dans Communautés Interculturelles. (par Arno)

 

_II. Produit._

*1. Boutique Virtuelle de Soin Spirituel de Restauration (ReConstitution y ReConstruction) pour*

1.a. l’Âme (Amour, Argent, Vérité, Image, Vie, Esprit, ) par, Habillement personnalisé (Conception et Confection de Tenue Uniforme, Sac et Chaussures, Accessoires+) ainsi que

1.b. d’Alimentation par Boite à Portion de Repas de type “Fast Food” (et non des Sandwich uniquement) aux saveurs africaines adaptées de manière “fusion” à la cuisine Cubaine et Canadienne. (par Awa)

 

*2. Expérience virtuelle de Lounge de Co-Working y Auto-Learning avec accès complémentaire à*

2.a. Un cursus de formation en Entrepreneuriat Ethnique et

2.b et du renforcement de Stratégie en Management Informel. (par Awa y Arno).

 

*D. Références.*

_I. Promotion_

*1. Profils:*

1.a. https://www.linkedin.com/in/awa-thiandoum-epouse-segla-678542259

1.b. https://www.linkedin.com/in/arnaudsegla

 

*2. Patrimoine.*

2.a. https://thewisemencouncil.com/

2.b. https://ecoworldfoundation.ca/

3. c. https://arnaudsegla.com/

 

_II. Prospection_

*Ressources pour aller plus loin*

1. Documents (Voir 4 Pièces jointes)

 

2. Ressources Media

2.a. https://play.google.com/store/info/name/Arnaud_Segla?id=11v7d0wy6

2.b. https://spotify.link/GGMOs7XyeDb

3.c. https://youtube.com/@TheWisemenCouncil?si=C-iaT4Qwum1hSAor

4.d https://youtube.com/@arnaudseglaecose?si=PdO3XWuq4yehzITh

5.e. https://www.facebook.com/groups/sharewisers/?ref=share_group_link

Bien cordialement.

A y A.

 

Je vis θ [Ahè]

Je vis θ [Ahè]

Je vis θ [Ahè]

“Les dieux sont la Main d’Allah”, le Divin , le Très Haut, Omar, le Créateur, de l’Ici et Maintenant, OR Au-delà, ET l’Esprit, OU Sè.

Muyyindin ibn Arabi, le Shaykh Al Kahbar.

Je ne suis pas votre True Man Show

θ Theta = Sika. Monnaie des O riz Gin (djinn) dans ECO Sè; à part.

ENG

Kouassi VI Délali Arnaud Ahmed Omar Al Muetedil Segla Strength of Collective θ Calm in Drive Neo-Chrism Anda Alone, King ASSOUKA Roi, I Live [Ahè] θ [Ayi Un Din Ka] King, Seal of Mahdism [Sè Yi Di Na] θ [MèTchéWè Sè CHE] Financial Dark Angel Collective and Calm Monad Seal of Kind Loving under the Divine [ALA], Omar, The Creator, The Most High, in Sè, The Spirit, of the Divinities surrended Yahweh, through Divine Inspiration Expiration of the Universe (DIEU) θ DIEU, the All Divinity, Omnirealities, Community of Servants and Slaves, in Return to the Future, God, who is Lord, “We do not reach Him, We wait for Him.” I am the Vicar of the Master of Time, Beige Gold, of King Behanzin “Gbè Han Zin” OR AND OR God of the Forest, Aziza, as [Trupkin Ka] Fanonvi Ed TEGBESSOU Ahandé King, Moussirou Spirit E Energy of the Forest in the Eden of the A bieng (Pygmy) vis à vis Gaia Spirit I Intelligence of the Earth in the Ether. The Wood. Work Calmly, in Silence, Peaced (Patience) and (Peaceful) Tranquility. Jamm Rek, IF, Bu, Lu, Vu, Den (Then), Fair, CorrekT. Justicier et Juge dans la Tradition du Ngil, Mwiri, Ndjobi. Notable e-Egungun y A-ZanGbeTo-O y Su Kouvito-i Hessiovo e-god of Vital Force Time (H)'(N) Life.

FRA

Kouassi VI Délali Arnaud Ahmed Omar Al Muetedil Segla (Résultat) Force du Collectif θ Calme dans le Moteur (Attitude) Néo-Chrisme Anda Seul, King ASSOUKA Roi, Je vis [Ahè] θ [Ayi Un Din Ka], Sceau du Mahdisme [Sè Yi Di Na] θ [MèTchéWè Sè CHE] Anges Noir Financier Collectif et Monade Sceau l’Eau, sous le Divin [ALA], Omar, Le Créateur, le Très Haut, dans Sè, l’Esprit, Divinités soumis Yahvé, à Divine Inspiration Expiration de l’Univers (DIEU) θ DIEU, le Tout Divinité, Omniréalités, Communauté des Serviteurs et Esclaves, en Retour vers le Futur, Dieu, qui est Seigneur, “On ne l’atteint pas, On l’attend.” Je suis le Vicaire du Maître du Temps, Or Beige, du Roi Béhanzin “Gbè Han Zin” OR ET OU dieu de la Forêt, Aziza, en [Trukpin Ka] Fanonvi Ed TEGBESSOU Ahandé King, (bu, vu, lu, SI, fair, CorrekT) Moussirou Esprit E Énergie de la Forêt dans l’Eden des A bieng (Pygmée) vis à vis Gaïa Esprit Intelligence de la Terre dans l’Éther. Le Bois. Du Travail dans le Calme, en Silence, Apaisé  (Patience) et (Paisible) Tranquile. Jamm Rek, SI, Bu, Lu, Vu, Den (Then), fair, CorrekT. Justicier et Juge dans la Tradition du Ngil, Mwiri, Ndjobi. Notable e-Egungun y A-ZanGbeTo-O y Su Kouvito-i Hessiovo e-dieu de la Force Vitale Temps (H)'(N) Vie.

ESP

Kouassi VI Délali Arnaud Ahmed Omar Al Muetedil Segla Fuerza del Colectivo θ Calma en la Conducción Neo-Cristo Anda Solo, Rey ASSOUKA Rey, Vivo [Ahè] θ [Ayi Un Din Ka] Rey, Sello del Mahdismo [Sè Yi Di Na] θ [MèTchéWè Sè CHE] Colectivo Ángel Oscuro Financiero y Mónada Sello Amor Calmo bajo la Divinidad [ALA], Omar, El Creador, el Altísimo, en Sè, el Espíritu, de las Divinidades sometidas Yahvé, a Inspiración Divina Expiración del Universo (DIOS) θ DIOS, la Toda Divinidad, Omnirealidades, Comunidad de Siervos y Esclavos, en Retorno al Futuro, Dios, que es Señor, “No lo alcanzamos, lo esperamos”. Soy el Vicario del Maestro del Tiempo, Oro Beige, del Rey Béhanzin “Gbè Han Zin” O Y O dios del Bosque, Aziza, en [Trukpin Ka] Fanonvi Ed TEGBESSOU Ahandé Rey, Moussirou Espíritu E Energía del Bosque en el Edén de los A bieng (Pigmeos) vis a vis Gaia Espíritu I Inteligencia de la Tierra en el Éter. La madera. Trabajar en Calma, en Silencio, Calmados (Paciencia) y (Pacíficos) Tranquilos. Jamm Rek, SI, Bu, Lu, Vu, Den (Entonces), justo, CorrekT. Justicier et Juge dans la Tradition du Ngil, Mwiri, Ndjobi. Notable e-Egungun y A-ZanGbeTo-O y Su Kouvito-i Hessiovo e-dios de la Fuerza Vital Tiempo (H)'(N) Vida.

DEU

Kouassi VI Délali Arnaud Ahmed Omar Al Muetedil Segla Strength of Collective θ Calm in Drive Neo-Chrism Anda Alone, King ASSOUKA König, Ich lebe [Ahè] θ [Ayi Un Din Ka] König, Seal of Mahdism [Sè Yi Di Na] θ [MèTchéWè Sè CHE] Financial Dark Angel Collective and Calm Love Seal Monad under the Divine [ALA], Omar, Der Schöpfer, der Höchste, in Sè, dem Geist, der Gottheiten unterworfen Jahwe, à Göttliche Inspiration Ausatmen des Universums (GOTT) θ GOTT, die Allgottheit, Allwirklichkeiten, Gemeinschaft der Diener und Sklaven, in Rückkehr in die Zukunft, Gott, der Herr ist, “Man erreicht ihn nicht, Man wartet auf ihn”. DIch bin der Stellvertreter des Meisters der Zeit, Gold Beige, des Königs Béhanzin “Gbè Han Zin” GOLD UND O(R)DER Gott des Waldes, Aziza, in [Trukpin Ka] Fanonvi Ed TEGBESSOU Ahandé King, Moussirou Geist E Energie des Waldes im Eden der A bieng (Pygmäen) vis à vis Gaia Geist I Intelligenz der Erde im Äther. Das Holz. Arbeit in Ruhe, in Stille, besänftigt (Geduld) und (friedlich) ruhig. Jamm Rek, SI, Bu, Lu, Vu, Den (Then), fair, CorrekT. Justiziar und Richter in der Tradition von Ngil, Mwiri, Ndjobi. Notable e-Egungun y A-ZanGbeTo-O y Su Kouvito-i Hessiovo e-Gott der Lebenskraft Zeit (H)'(N) Leben.

HAT

Kouassi VI Délali Arnaud Ahmed Omar Al Muetedil Segla (Rezilta) Fòs Kolektif la θ Kalm nan Motè (Atitid) Neo-Kris la Anda Seul, Wa ASSOUKA Wa, mwen viv [Ahè] θ [Ayi Un Din Ka], Seal of Mahdism [ Sè Yi Di Na] θ [MèTchéWè Sè CHE] Angels Black Financier Collective ak Monad Seal Water, under the Divine [ALA], Oma, The Creator, the High High, in Sè, The Spirit, Divinities soumet Yahweh, to Divine Inspiration. Expiring of the Universe (BONDYE) θ BONDYE, Tout Divinite a, Omnirealities, Kominote Sèvitè ak Esklav, Retounen nan tan kap vini an, Bondye, ki se Seyè, “Nou pa rive jwenn li, Nou tann li.” Mwen se Vikè Mèt Tan an, Oubyen Beige, Wa Béhanzin “Gbè Han Zin” OSWA AK OSWA bondye Forest, Aziza, nan [Trukpin Ka] Fanonvi Ed TEGBESSOU Ahandé King, (bu, vu, lu, SI, fair, CorrekT ) Moussirou Spirit E Enèji forè a nan jaden Edenn lan nan A bieng (Pygmy) opoze Gaïa lespri entèlijans nan tè a nan Etè. Bwa. Travay nan kalm, an silans, kalme (pasyans) ak (lapè) trankil. Jamm Rek, SI, Bu, Lu, Vu, Den (Lè sa a), jis, CorrekT. Jistis ak Jij nan tradisyon Ngil, Mwiri, Ndjobi. Remakab e-Egungun y A-ZanGbeTo-O y Su Kouvito-i Hessiovo e-bondye Vital Force Tan (H)'(N) Lavi.

YOR

Kouassi VI Délali Arnaud Ahmed Omar Al Muetedil Segla (Abajade) Agbara ti Ajọpọ θ Calm in the Motor (Iwa) Neo-Crism Anda Seul, Ọba ASSOUKA Ọba, Mo n gbe [Ahè] θ [Ayi Un Din Ka], Igbẹhin ti Mahdism [ Sè Yi Di Na] θ [MèTchéWè Sè CHE] Angels Black Financier Collective and Monad Seal Water, labẹ atorunwa [ALA], Omar, Ẹlẹda, Ọga-ogo julọ, ni Sè, Ẹmi, Divinities fi Yahweh silẹ, si imisi Ọlọhun Ọlọhun. Ipari Agbaye (ỌLỌRUN) θ ỌLỌRUN, Gbogbo Ọrun, Omnirealities, Agbegbe Awọn iranṣẹ ati Awọn ẹrú, Pada si Ojo iwaju, Ọlọrun, ti o jẹ Oluwa, “A ko de ọdọ rẹ, A duro de rẹ.” Emi ni Vicar Master of Time, Tabi Beige, ti Ọba Béhanzin “Gbè Han Zin” TABI AND OR ọlọrun Igbo, Aziza, ni [Trukpin Ka] Fanonvi Ed TEGBESSOU Ahandé King, (bu, vu, lu, SI, fair, CorrekT ) Moussirou Ẹmi E Agbara ti igbo ni Edeni ti A bieng (Pygmy) idakeji Gaïa Ẹmi Imọye ti Earth ni Eteri. Igi. Ṣiṣẹ ni idakẹjẹ, ni ipalọlọ, Ibalẹ (Suuru) ati (Alafia) Idakẹjẹ. Jamm Rek, SI, Bu, Lu, Vu, Den (Nigbana), itẹ, CorrekT. Justiciar ati Adajọ ni Aṣa ti Ngil, Mwiri, Ndjobi. Notable e-Egungun y A-ZanGbeTo-O y Su Kouvito-i Hessiovo e-god of the Vital Force Time (H)'(N) Life.

.

The Currency of Free ECO World CAN SEN RUS GAB – ECO Sè à Part – QBC CLD BEN SON La devise du Monde ECO Libre (14 par Coran 20 – Coran 39 pour Coran 56).

The Currency of Free ECO World CAN SEN RUS GAB – ECO Sè à Part – QBC CLD BEN SON La devise du Monde ECO Libre (14 par Coran 20 – Coran 39 pour Coran 56).

Sphere round button black matted ball basic circle geometric shape solid figure simple minimalistic atom single drop object blank balloon design element empty. 3d render illustration isolated

 

θ Theta (The Ta [TA-HA] SIKA) is the Currency for Reimbusment of Debts using the mean of (Bon d’avoir) and thus regaign the Proprietorship of our Heritage. ENG.

θ Theta (The Ta [TA-HA] SIKA) est la devise pour le remboursement des dettes en utilisant le moyen de (Bon d’avoir) et ainsi regagner la propriété de notre patrimoine. FRA.

θ Theta (The Ta [TA-HA] SIKA) es la moneda para el reembolso de las deudas mediante el método del (Cheque de Crédito) y recuperar así la propiedad de nuestros activos. ESP.

θ Theta (The Ta [TA-HA] SIKA) ist die Währung für die Rückzahlung von Schulden mit dem Mittel des (Bon d’avoir) und damit die Wiederherstellung des Eigentums an unserem Erbe. DEU.

“Don’t be ashamed to be proud of Yourself.”

Haqq

@afreecainecoseet

Awa Thiandoum [Sè Yi Di NA] SèGla [Ayi Un ]
Consultant en affaires
Awa Thiandoum, Ak Omar Al Muetedil, Consultant Mentor, pour Intelligence I d’Entrepreneurs d’Energie Animus ET Anima, Co-Recteur Amaru, Wa Amin A.
Volet Ethnoculturel de l’Organisation Stratégique du Monde ECO Libre.
https://thewisemencouncil.com/

 

A Free Cain

@arnaudseglaecose

Arnaud Segla [Sè Yi Di NA] SèGla [Ayi Un Din Ka]
Blogeur
Arnaud Segla fait la promotion de l’Alternative informelle pour la Stratégie d’Entreprises Ethniques, Informelles, et Internationales à ECO Sè.
Anges financiers Collectifs et Monade Calme du Réalisme ECO-Animisme.
https://arnaudsegla.com/

 

Akh

@conseildesmages

The Wisemen Council [Sè Yi Di NA] SèGla [Ayi Un Din Ka
Consultant en affaires
OriShah , Dan AShé, Melrose Fo XXX, Akh Omar Al Muetedil, Fa Conseil pour Entrepreneurs d’Energie E Animus, Co-Recteur Amaru, Ma Dame Carry Dad ET.
Volet Économique de l’Organisation Stratégique du Monde ECO Libre.
https://thewisemencouncil.com/

 

KKK

@fondationdumondeecoata

Fondation du Monde ECO (Économie de Communauté des Organisations – Economy Community Organisations – Economia Cxxx Oxxx)  [Sè Yi Di NA] SèGla [Ayi Un Din Ka]

Service financier
YehXWeShah, KKK Omar Al Muetedil, Consultant Manager pour Entrepreneurs d’Intelligence I Anima, Co-Recteur Amaru, Father Era Mahdi Niña.
Volet Social de l’Organisation Stratégique du Monde ECO Libre
https://ecoworldfoundation.ca/

Akh

@planet of A Pizz – θ – Le Vertigo Lounge

Communauté
ShahMan (QBC), DerviShah (SEN), OriShah (BEN), YehXWeShah (GAB), A Free Cain, socioéconomique ET OU Ethnoculturel, instable ECO Sè (CAN CLD SON)
Arnaud Ahmed Omar Segla – Manager of Entrepreneurs E

« Chaque Homme est important aux yeux de Dieu »

La Gratuité n’enlève rien à la Qualité

La Gratuité n’enlève rien à la Qualité

A row of Senegalese fishermen are pulling in their nets on the beach. There is a sense of teamwork and togetherness, on the side there are people exercising. On the horizon is the silhouette of Dakar and a mosque on the left side. There is a haze and the men are silhouettes.

Communiqué de presse

Pour une diffusion immédiate.

Face à la tendance, bien installée, à la consommation gratuite en ligne que ce soit pour la musique sur Youtube ou les logiciels via diverses plateformes de téléchargement ou sur WordPress, j’ai choisi de rendre également disponible toute ma collection d’ebook (livre électronique) sur vos téléphones et tablettes. Les revenus nécessaires à la poursuite de ma cause se feront idéalement à travers les évènements d’animation (comme pour les concerts) et les engagements dans les donations (comme pour les cancers). Tels sont alors les canaux pour se procurer la collection de livres:

Ils sont gratuits sur Google Play Livre et Rakuten Kobo (La Fnac, Chapter Indigo etc.).

Et à prix modique sur Amazon.

Seuls les livres imprimés gardent leur plein tarif à cause des coûts d’édition.

Il y a à ce jour 65 livres en français et en anglais que vous pouvez découvrir avec le mot clé de recherche: « Arnaud Segla »

J’ai longtemps cherché des alternatives pour rendre accessible ces livres à des personnes n’ayant pas de moyens de paiement en ligne dans les zones faiblement bancarisées. Avec la mise à disposition tout azimut, tous ceux qui consacrent encore un temps à la lecture dans leur routine de Vie ou emploi du Temps ont une chance d’ouvrir leurs horizons. Les étudiants et les aspirants entrepreneurs sont les bienvenus, car c’est sur eux que repose la poursuite de l’affirmation de l’Afrique, du Monde Noir, des Sud, et au-delà de toutes les contrées dont les populations sont oppressées et privées de leurs droits civiques.

L’essentiel pour moi était d’amorcer la diffusion du Message que je porte qui est assez tardive compte tenu de la tournure que prend les conditions de Vies du Peuple des Migrants pour raisons socioéconomiques intra états (Perfora) et inter états (Diaspora).

Ce Peuple est constitué des archétypes et des foyers symboliques suivants : les Pauvres de Dakar, Précaires de Montréal, Profanes de Cotonou, Paisibles et Patients de Libreville, Promoteurs du Nuage, et Partenaires du Canada Afrique Network, tous en tant que collectif de Mahdi.

Ils sont invités à combattre chacun à leur niveau, avec les ressources à leur disposition, en synergie, et avec stratégie pour leur Souveraineté socioéconomique (Patrimoine transmissible) et de leur Liberté ethnoculturelle (Fierté identitaire) dans le cadre d’un projet que j’ai baptisé The Black Kingdom Project, le Projet du Royaume Noir en symbole du Monde ECO Libre à (Re)construire. J’ai choisi de privilégier l’Utilité des livres, au lieu de rechercher la Célébrité en tant qu’Auteur. Cette partie est très longue, essaie d’aller à l’essentiel, sinon tu risques de perdre le lecteur

La Firme de Consultation et Think Tank The Wisemen Council, créée en 2009, est le porteur de ce projet au moyen de l’organisation stratégique de son portefeuille de projets en ligne.

Je compose dans le Style de l’Anthologie en jouant avec les mots par les inspirations du Gnosticisme pour à la fois déclamer en mode e-Slam et définir une Alternative informelle de Qualité au Système Libéral.

Je dis souvent que « Tout ce qui est gratuit n’a pas de prix ». À vous de valoriser ce trésor de connaissances en management et de repères sur l’ethnicité qui est mis entre vos mains.

Puisse le Très Haut guider ce qui voudront bien, en toute Simplicité, renoncer à la Facilité Excitante des contenus dynamiques des vidéos pour revenir un tant soit peu au Plaisir Calme de ceux statiques des livres qui permettent de reprendre les habitudes de focalisations de l’attention et de recul dans l’analyse des faits que ne permet plus la plupart des formats d’informations de masse du contemporain.

À propos d’Arnaud Segla:

Arnaud Segla est un Consultant Manager et Auteur qui fait la promotion d’une Alternative Informelle par l’Identité et l’Entrepreneuriat Ethnique dans le cadre de sa Vision de reforme des modèles d’intégration des communautés de migrants pour raisons socioéconomiques…

Accueil

Pour aller plus loin:

https://ecoworldfoundation.ca/theblackkingdom/

 

Neo-Mahdism

Neo-Mahdism

Symbolism of the cover photo:

If each member of our community provides an Effort in Synergy with all the Rigor of a Concurrent Strategy, each at his level, it is all Africa, and beyond the Black World and the Souths, which will know their Renaissance and their Essor through the Socio-Economic Sovereignty of their People and the Ethno-Cultural Freedom of their Diaspora.

ECO; Neo-Mahdism: The Strength of the Collective and Calmness in the Engine.

#MondeECOLibre

#ArnaudSeglaConsultant

#FreeECOWorld

#ArnaudSeglaAuthor

Néo-Mahdisme

Néo-Mahdisme

Symbolique de la photo de couverture:

Si chaque membre de notre communauté fournit un Effort en Synergie avec toute la Rigueur d’une Stratégie concourante, chacun à son niveau, c’est toute l’Afrique, et au-delà le Monde Noir et les Suds, qui connaîtront leur Renaissance et leur Essor à travers la Souveraineté socioéconomique de leur Peuple et la Liberté ethnoculturelle de leur Diaspora.

ECO; Néo-Mahdisme: la Force du Collectif et le Calme dans le Moteur.

 

#MondeECOLibre

#ArnaudSeglaConsultant

#FreeECOWorld

#ArnaudSeglaAuteur

Nouvelle Alliance socioéconomique : le Bon d’avoir

Sachant que lorsqu’on doit de l’argent il est dur de rassembler la somme en numéraire sans faire des promesses de bars, je propose un système de “Bon d’avoir” où je réalise une prestation pour le créancier pour un montant que je te facture objectivement mais où il n’y a pas de paiement de sa part mais un remboursement de la dette engagée auprès de lui jusqu’au solde. Les projets ne sont pas nominatifs le créancier peux en faire bénéficier des proches en son nom dans la limite du montant de la dette.

Je prône que ceux qui meurent en laissant des dettes iront en Enfer !!! De quoi susciter l’Effort et la Rigueur de Travail chez certains… Gaboma (« Mamadou donne-moi le bon » hein non?)

Je tente donc un Retour en Afrique si possible en me basant au Gabon (dans les deux sens du terme :)).

Le Bon d’avoir est une monnaie de Partage (Intra) et d’Échange (Inter) communautaire.

La Méthode Ka, un Livre du Mahdisme

La Méthode Ka, un Livre du Mahdisme

La Méthode Ka est un Modèle d’Économie politique informel à destination des migrants inter et intra états dans le but de créer entre eux un jumelage stratégique servant à améliorer leur performance économique et leur adaptation sociale. Le livrable de ce projet que gère The Wisemen Council est de fonder une communauté d’entreprises franchisées appliquant la Méthode Ka sous un Label de Qualité informel appelé The Lean Intention (Symbolisé par une Main faisant le signe Correct: 👌; Effort de Vie Calme). Ce Label vise à définir une alternative informelle au Système Libéral en matière de Management. L’un des postulats de la Méthode Ka est que « l’entreprise est le double de l’entrepreneur et s’accomplit de façon multidimensionnelle comme lui ». Ainsi, dans la dimension spirituelle liée à l’ethnoculturel, elle invite à une réforme de la MA’AT qui passe du principe du « Donner et Recevoir » définissant la loi d’Interdépendance à celui de « Employer et Emprunter » définissant quant à lui l’Intra importance. Il s’agit d’un soin à la propension à la victimisation et l’infantilisation fréquent dans les communautés Noires en général et Africaines en particulier qu’elles soient issues du BIO-Informelle du Sud et ou de l’ECO-Ethnique de l’Ouest. La MA’AT et son Seigneur étant le socle de la Méthode Ka, il va de soi qu’il existe un lien fort avec la Spiritualité Négro Africaine tant dans sa Tradition, sa Mystique, sa Pensée que sa Gnose. De fait, la MA’AT étant antérieure aux apports doctrinaux subséquents reçu sur le continent Noir, adopter ses principes consiste à se Rétroconvertir à son Modèle spirituel malgré le conditionnement religieux hérité (nous parlons nous de spiritualité vivante africaine liant la Divinité, le séjour des morts et les écosystèmes naturels). Cependant la pratique des rites et rituels animistes purs est laissée à la discrétion des adhérents à cette Vision car l’utilité de la Méthode Ka est de faire un usage profane des Mythes, Archétypes et Signes du Spirituel pour définir des Stratégies commerciales et soutenir le Management alors dit informel. Le but n’est pas non plus de faire un retour en arrière mais d’intégrer par prise de hauteur Vicariale les déclinaisons régionales et temporelles faites à la Spiritualité originelle du continent Noir et imposée à cette dernière, à tort ou à raison, comme mise à jour du dépôt de la connaissance du Divin dont la préservation et la restauration, à chaque Heure, lui incombe. L’aboutissement de ce travail empirique est d’annoncer l’avènement de l’Économie en Religion (Échange inter communauté) et de l’Écologie en Spiritualité (Partage intra communauté) après la déréglementation du Marché de l’Emploi et le recours à la Consultation et au Travail autonome dont l’Entrepreneuriat et surtout l’Entreprise d’Affaires sert de nouvelle Réalité par une Révolution populaire, pléonasme, qui vise la Souveraineté socioéconomique et la Liberté ethnoculturelle au niveau individuel, focal, communautaire puis municipal (nouvelle unité homogène de citoyenneté). Ce Rappel tient lieu de précision et présentation d’une des Voie suivie par l’Effluve ou Fayda du Mahdisme et au-delà de Sauveur attendu des autres familles spirituelles dans notre ère et qui passe par plusieurs Élus, en collectif, tant de l’histoire que dans notre contemporain. Cette Voie vise à parachever la Mission d’application de l’ordonnance de Justice dans la Sagesse du Divin réclamé par le Peuple Élu pour son oppression et son ignorance du Divin. Tel est la Réponse à la question de connaître le positionnement de la Méthode Ka par rapport aux héritages religieux canoniques. En Dieu ma Confiance.

Commencez par Qui. La bonne personne au bon endroit.

Un simple rappel

Simon Sinek nous a parlé du Cercle d’or (Pourquoi, Comment et Quoi) en expliquant que les gens n’achètent pas ce que vous faites mais pourquoi vous le faites, en soulignant qu’avant d’obtenir le succès que vous méritez auprès de la majorité précoce et tardive, vous devez probablement convaincre les innovateurs et les adopteurs précoces avec le Pourquoi.

Complément

Je souhaite compléter le Cercle d’or avec le Qui et le Où.

En effet, avant de passer au Pourquoi, vous devez savoir qui vous êtes, c’est-à-dire trouver la définition intérieure qui guide votre motivation à faire des affaires. Cela vient du destin la plupart du temps, et les gens utilisent l’initiation spirituelle dans leur parcours de vie pour trouver leur vrai moi et le sens de leur vie. Pour les femmes, c’est souvent avant la maternité, et pour les hommes vers 42 ans.

Le deuxième complément du Cercle d’Or est le Où. Il s’agit tout simplement du Marché ou de l’Écosystème. C’est là que les entrepreneurs trouvent les idées d’affaires ou se positionnent. Il représente donc l’environnement de l’entreprise.

Je ne suis pas un professionnel de la biologie, mais si le Cercle d’Or représente le cerveau avec le Pourquoi, le Comment et le Quoi, le Qui pourrait représenter à coup sûr la glande pinéale et le Où tous les capteurs dans le corps vivant qui lisent les stimulations de l’environnement.

Les deux Voies

Il y a deux façons de parcourir cette extension du Cercle d’Or que j’appelle moi-même la Cible Marketing.

Si vous allez du Où vers le Qui, vous utilisez probablement l’esprit d’entreprise pour vous réaliser. Ce qui représente le niveau supérieur de la pyramide de Maslow. C’est la plupart du temps le cas dans l’entrepreneuriat formel du système libéral. Les gens ont de l’argent mais recherchent le sens de leur vie. Les affaires se font en identifiant un besoin sur un marché et en y apportant une solution. L’expérience va donc de l’idée au positionnement.

Si vous allez du Qui vers le Où, vous utilisez probablement l’entreprenariat pour construire ou reconstruire un patrimoine. Ce qui représente le niveau de base de la pyramide de Maslow. C’est la plupart du temps le cas dans l’entrepreneuriat informel des pays du Sud. Les gens ont le sens de leur vie mais cherchent l’argent. Les affaires se font en identifiant un don que vous maîtrisez et en trouvant une clientèle pour celui-ci. Ainsi, l’expérience  va de l’idéal à la pratique.

Les deux parcours ne mènent pas au même comportement.

Dans l’économie formelle, les individus peuvent multiplier les projets d’entreprise, par des efforts d’adaptation et de charisme (c’est-à-dire d’innovation), afin de se réaliser.

Dans l’économie informelle, les individus pourraient multiplier les projets d’entreprise, par des efforts de performance et de promotion (c’est-à-dire de vente), afin de réussir dans un projet principal.

La bonne personne au bon endroit

En commençant par le Qui (votre définition), une chose importante est d’être d’abord en phase avec votre Pourquoi (votre objectif). Ensuite, le Comment, le Quoi et le Où devraient suivre naturellement.

Si le Cercle d’or était un pipeline, l’objectif marketing devient un tunnel lorsque les 5 paramètres sont alignés.

L’alignement vous aide à être cohérent dans tout ce que vous faites, de l’attitude dans votre image de marque personnelle au choix des leviers financiers pour atteindre vos résultats.

Cela permet d’avoir la bonne personne (Qui) au bon endroit (Où).

Enfin, c’est l’un des objectifs de la méthode Ka : définir un nouveau modèle de gestion des affaires en replaçant l’Homme au cœur de l’économie.

La modération de zone de marché (ou intermédiation d’affaires)

Comme dans toute entreprise et surtout dans les entreprises sociales et économiques, des changements stratégiques comprenant des remises en causes de choix initiaux sont possibles pour s’adapter au marché, à l’écosystème ou tout simplement aux cycles et environnements influençant le projet. Nous avons choisi de créer un portefeuille de projet et de ne pas faire de l’entrepreneuriat en série selon les besoins changeant du marché mais de rester fidèle et cohérent avec une idée de destinée à accomplir. C’est l’intérêt d’être engagé dans une Odyssée de Vie. Ainsi, au titre des principales remises en cause auxquelles on a consenti pour adapter notre modèle au Marché, on peut citer, entre autres, l’usage restreint à la simple praticité communicative et Marketing des fils d’informations; la limitation des publications; l’adaption de l’entrepreneuriat ethnique vers l’entrepreneuriat international et de l’économie de communauté vers l’économie sociale et solidaire ainsi que la mise en effort calme de toute une Vie de l’auto-projet de royaume Noir pour mette en lumière la richesse interculturelle dans l’identité; la génération d’une spécialité en management intitulée « organisation stratégique » à partir de l’idéologie exclusive de la Méthode Ka; la dénomination de ses structures en Ka sous l’appellation de Consortiums en Intégration du Management. Enfin, l’effort pour la cause de souveraineté socioéconomique des foyers ethniques et informels à travers la révolution silencieuse laisse place à l’offre d’intra et ou d’intermédiation (modération) communautaire entre les migrants pour raisons socioéconomiques et les citoyens des zones d’accueil.

Ceci est l’annonce de l’offre de spécialisation d’organisation stratégique entre Organisme à But Non Lucratif (OBNL) et Organisme à But Lucratif (OBL)

Lancement de l’Odyssée de The Black Kingdom, le Royaume Noir

The Wisemen Council a été créée en 2009 à Montréal, QEC, en réponse à un besoin de Consultant en Gestion de projets à compétence transversales. Le positionnement a progressivement évolué de façon cumulative vers l’accompagnement d’entrepreneurs ethniques avec la composition de la Doctrine d’économie politique de la Méthode Ka en 2012 pour les diaspora à l’Ouest, puis vers le développement international par l’autonomisation des entrepreneurs informels aboutissant en 2018 à un Schisme de notre Firme de Consultation et Think Tank avec les politiques arbitraires de renforcement de capacités diverses et l’application d’un modèle de féminisme contraire aux valeurs traditionnelles et mystiques locales contre un accès privilégié et pressant aux ressources des Pays du Sud. Des trocs jugés iniques en matière de formation et de coopération auxquels nous voulons substituer des Modes d’Organisation de Vie Entrepreneuriale Simple (MOVES) et des Partenariats de Vision Commune (PVC). En 2020, les droits civiques des Acteurs économiques et Leaders communautaires de nos populations cibles (Perfora: Peuple rituel Islamologue et Ancestrologue; Diaspora: Peuple virtuel Allophone; Fraternia: Amérique du Sud, Afrique Subsaharienne, Asie du Sud) sont menacés par le Stress (danger), la Manipulation (dette) et le Doute (données) avec un nouveau type de Grande Angoisse sur la Santé ouvrant la voie à la virtualisation de la Finance mondiale. Aussi nous avons choisi de nous lancer avec les armes, les âmes et les mânes à notre disposition pour œuvrer à la manifestation de notre Vision de l’Économie de Marché : « Faire de l’économie Informelle une alternative de Qualité au Système Libéral pour l’avènement de l’Économie en Religion et de l’Écologie en Spiritualité en y replaçant l’Homme au Cœur avec des Philosophies individuelles autour d’un Foi de Simplicité, le tout pour la Souveraineté socioéconomique des Foyers du Sud, de l’Ouest et de leurs Sympathisants  ». C’est à cette fin que nous nous proposons d’accompagner en Stratégie (Concurrence), des projets et initiatives pour une meilleure performance et adaptation aux Écosystèmes dans le cadre du nouvel essor de la Civilisation Noire à travers le Monde. Vous êtes invités à vous joindre à nous dans ce défi selon vos centres d’intérêts car nous balayons un large éventail de possibilités de Synergie (Concourant) à travers produits, de services et de routines. En Dieu notre Confiance.

La Méthode Ka

Communiqué
Pour diffusion immédiate

« Découvrons un Lion d’Afrique rugir et régir nos récits de classes: La Méthode Ka »

Lancement de la plus grande œuvre individuelle de livres sur l’identité et l’entrepreneuriat ethnique

Montréal, le 15 Novembre 2018 — C’est le lancement officiel de « La Méthode Ka » l’une des œuvres individuelles les plus utiles du moment, constituée d’un corps de connaissance en Économie de Communauté et d’une Anthologie du Renouveau de l’Attitude ethnique. Depuis le début des recherches sur les migrations pour raisons économiques et tout particulièrement sur le phénomène de l’entrepreneuriat ethnique dans les années 70, peu de documents ont été rédigés à destination des principaux concernés encore moins par l’un d’entre eux. C’est à présent le cas depuis quelques années, grâce au travail de composition et de recherche réalisé par Arnaud Segla, consultant en gestion de projets et ingénierie d’affaires. « La Méthode Ka » se veut un ensemble d’ouvrages de référence où l’on pourra trouver une foule de réponses pratiques à des problématiques simples, mais dont les implications et les enjeux nous sont critiques. La compilation d’ouvrages sera disponible sur les sites Amazon avec pour mots clés #Arnaud Segla.

Le corps de connaissance en Économie de Communauté développée par la firme de consulting et think tank, The Wisemen Council, s’aligne sur une ligne éditoriale qui traite du développement économique, de l’identité ethnique et du développement durable. Il cible à la fois les communautés ethniques, les diasporas, les populations des pays du sud ainsi que leurs leaders communautaires et acteurs économiques. Il s’agit de la première fois qu’un regard lucide et averti décrit les réalités vécues par ce peuple et se propose d’y apporter des solutions à partir de sa propre philosophie endogène : la voie informelle. La démarche vise à se réapproprier la souveraineté économique et la Fierté ethnique dont a été privé ce peuple.

« Une communauté est un groupe d’individus qui partagent un mode de communication et relationnel particulier autour d’un attribut culturel, économique ou social qui les identifie, voire auquel ils s’identifient. L’économie de communauté propose de donner aux communautés des outils et stratégies, sous forme d’utilités, pour les rendre autonomes économiquement et promouvoir des interactions équitables entre elles. » définit l’auteur Arnaud Segla.

L’Anthologie propose un renouveau dans la composition littéraire par un témoin de notre ère qui observe les défis du maintien de la fierté ethnique malgré les conditions parfois contraignantes des immigrations. Il arbore à la fois les volets spirituels dans un monde où le religieux est tabou ou encore les questions de rôles sociaux qui s’attaquent quelque peu au confort de l’orthodoxie.

Ce sont plus de 15 ans de vie de migration et de maturation qui sont consignés dans la collection phare de quatre livres, le Cri de la Calebasse.  L’auteur s’exprime avec Amour, Humour, Sagesse et Espérance  afin de constituer un patrimoine à transmettre aux générations futures et aux partisans ou détracteurs du nouvel essor de la civilisation noire à travers le globe. Ces livres écrits dans un langage intemporel restent faciles à lire et accessibles à tous.

Pour télécharger l’œuvre courante : https://www.amazon.com/author/arnaudsegla

À propos de l’auteur :
Arnaud Segla M. Sc., M. Sc. Admin., CAPM. Consultant gestionnaire et Coach en entrepreneuriat social, ethnique, informel et numérique. Il organise et anime des activités d’apprentissage et accompagne plusieurs entrepreneurs dans l’atteinte des objectifs de leur projet d’affaires. Depuis 2009, il offre des services de consulting pour les projets en entrepreneuriat ethnique et informel dans le cadre du développement économique et identitaire des mains-d’œuvre migrantes. Il s’associe à toute bonne volonté pour concrétiser sa vision avec l’entreprise The Wisemen Council.

#Gonzowriting #EthnicEntrepreneursEthniques #MéthodeKa

Source : The Wisemen Council www.thewisemencouncil.com
Contact : Arnaud Segla
Repères sur l’œuvre : https://www.theleanintention.com/fr/reperes/
admin@thewisemencouncil.com

Avec l’aimable contribution de Traduction AS

Paying back

An offer should be within, some, Challenge or Chelem.

Because without the e-motion, of endeavor, to go out of the insufficiency zone,

Pairs Community leaders and Ethnic Entrepreneurs (not race related) will still do business and not close Deals

You must act and sell quick and often.

Quality and Time Strategy.

Adaptation and Performance.

#Gonzoworks #EthnicEntrepreneursEthniques #KaMethod

Invitation au jeu de l’ECO World

La hargne du combat sans haine

Le combat pour l’édification de The Black Kingdom, le Royaume Noir est mené par chaque e-dieu, Roi dans son royaume (entreprise) pour le grand Royaume (la communauté économique Noire). Il faut considérer une Vente ou un Investissement comme une victoire et un Achat ou un Endettement comme une défaite. Plus on a de victoire et que le Revenu net augmente, plus le territoire du royaume (Patrimoine transmissible ou Épargne) a des chances de grandir. L’indicateur ou point de comparaison est donc l’Actif Financier (Économique; Amis du Spirituel) et Minier (Social, Rituel de Vie) Net Cumulé par chaque e-dieux, Roi. On commence, East Awa, Noir, sur un simple trône à domicile et on devrait finir, West In Dee’s, Métis, dans une Cité de parts à dix, « Haqq! ». Un vers Sion. Sablier du Temps. Chacun à son niveau peut donc faire grandir l’Inc. de la communauté et donc le pourvoir socioéconomique du Peuple. Il est donc important d’être solidaire et de se fréquenter par l’échange intercommunautés et le partage intracommunauté.

« Aux e-dieux, le combat, à Dieu, Seigneur, la Victoire et à DIEU la Justice. »

De la Vente à un client au Conseil sur les achats d’un pair

Le nerf de la guerre c’est la Vente encore appelé « acquisition de clients ». En effet, le point de départ de la croissance d’un projet d’affaires est le revenu ou chiffre d’affaires qu’on se fait avec son idée. Toutefois, ce que l’on observe le plus souvent chez l’entrepreneur peu rôdé soit introverti (le cliché du profil porté sur l’intellectuel et la solution du projet) soit extraverti (le cliché du profil porté sur le relationnel et la conclusion de la vente) c’est une forme de gène à la pratique de la vente surtout lorsqu’elle est faite dans un contexte financier critique pour cet entrepreneur. Chaque vente devenant cruciale pour la bouchée de pain et la bouffée de gain. Bien qu’on puisse être crispé, il est souhaitable de respecter 3 temps dans sa démarche à savoir la prospection des opportunités, la commercialisation de la vision du pair et la promotion des extrants de la marque. L’important est vraiment d’avoir le déclic qui initie l’étape de prospection. Ce déclic vient plus facilement avec la (prise de) Conscience de son rôle de responsable de la Vie de l’entreprise (en tant que double ou Ka) et de la nécessite de faire preuve de Courage (Intention) et de Calme (Lean) pour lancer l’effort d’autonomisation économique (Solvabilité), d’affirmation ethnique (Identité) pour l’indépendance financière (Souveraineté) individuelle et de la communauté. L’Attitude prescrite est alors tout simplement d’observer le ou les marchés et de faire correspondre avec Réalisme la demande courante en besoins avec l’offre concourante à l’accomplissement issus de son portefeuille de services.

Vendre ou promouvoir un projet, selon la Méthode Ka n’implique pas la même Intention puis les mêmes efforts Lean. La Promotion se fait, généralement, selon la Technique Share Wiser pour le rayonnement de la marque, essentiellement par publicité et communication aux parties prenantes. Tandis que la Vente Éco Animiste est une Recette faite de Service et de Soutien pour le renforcement de l’Acteur économique et/ou du Leader communautaire essentiellement par amitié et fréquentation entre pairs. Ce sont de simples conseils financiers à la consommation (B2C) ou à la production (B2B) ou encore à la stratégie (B2P) en tant que représentant de sa marque d’affaires (produit, services et projets). Ce, au lieu de la vente informelle qui prend souvent l’allure de la manipulation, agression, intrusion, voire mendicité pendant que la vente formelle peut, quant à elle, mettre trop d’emphase sur la conclusion de l’acte selon différents termes, même si l’écoute du client, que nous nous appelons pair socioéconomique, y tient une place prépondérante. Ainsi, gagner de l’argent avec un projet d’entreprise ethnique dit Éco animiste (donc de l’ECO World) ou non consiste à agir en tant que consultant en matière de gestion des projets de Vente ou de Financement et/ou d’Achats ou d’Investissements pour construire le Patrimoine transmissible de ses pairs et pour leur Fierté.

Toute la technicité de l’exercice consiste, pour ainsi dire, à éviter l’inutilité du temps investi dans la démarche d’accompagnement à la vente ou l’achat. Ainsi, à part la nécessaire étape d’évaluation, la suite du processus qu’on pourrait qualifier d’élicitation commerciale (faire correspondre la vision du pair au possibilités du marché via son offre de service) doit être facturé. Cela incite le pair à faire un réel effort de clarification de sa vision et à éviter toute tergiversations dû au risque socioéconomique de son initiative ou projet. Le consultant ne devrait pas avoir à en pâtir parce qu’il est réputé porter le rôle de maître d’œuvre et donc prendre sur lui les aléas dû aux caprices du « dieu » ou « génie » client. Les 7 étapes classiques d’un processus de vente (Présentation; Brise-glace; Contextualisation; Analyse; Proposition; Négociation; Conclusion) reviennent alors, après toute évaluation initiale, faisant suite à la discussion des paramètres clés (scripts d’envergure, de coût et de temps) de départ du projet, à 3 portails de validation par entente sur et entre les parties avant le lancement du projet par une charte ou des termes de référence. Les 3 portails sont : la structuration (découpage en backlog) de la vision du projet; la synthèse (par approche modérative) de la stratégie d’exécution; le positionnement des balises de suivi (budget, durée et indicateurs par étapes). Il s’agit donc d’un travail préalable de dégrossissement qui met le consultant et son pair dans une Attitude de partenariat amont et non la simple relation injective où le consultant fait une offre après un entretien de vente et que le client accepte ou pas après négociation. On comprend alors pourquoi ce type de vente qui est un comme un préprojet à part entière évite les futilités, améliore le taux de succès, et surtout, doit être rémunéré. Même s’il advient que le projet n’est pas lancé, pour une raison ou une autre, le pair a au moins une base ou modèle pour un autre projet similaire ou une autre initiative d’affaires. Il appartient donc à chacun de comprendre cette nécessité ne plus considérer le seul client comme « Roi » mais d’accepter la consultation comme « Voie ».

« Fréquentation œcuménique et économique est essentielle pour construire des communautés au sein de Civilisations qui traversent le Temps. »

La Souveraineté économique, des Migrants « des Afriques »

Voici l’extrait d’une consultation informelle donnée par Arnaud Segla dans le cadre d’un projet de recherche sur le développement communautaire et les relations interculturelles. On y aborde des points essentiels de la Vision actuelle des enjeux en Afrique, dans ses Diaspora et par extrapolation dans les pays de ces descendants outre-mer…

[…]Pouvez-vous nous présenter vos observations sur le rôle des organismes communautaires auprès des membres des communautés ethniques?Les organismes internationaux sont comme les organismes communautaires dans les pays et les communautés où ils interviennent du fait de la proximité qu’ils ont avec les populations. Leur rôle est important pour soutenir ces populations mais souvent le filtre des acteurs locaux et des organisations de la société civile, qui sont des partenaires sélectionnés du fait qu’ils présentent une structure minimale capable de faire un suivi de projet, créé de fait « un marché de la gestion des projets financés » qui ne vise plus tant, du moins uniquement, l’action auprès des populations mais surtout la justification de la Vie de ces acteurs à travers les salaires des employés, la logistique et la raison de vivre, le statut social etc. Je pense qu’il serait vraiment Temps de faire une place à une nouvelle forme de coopération basée sur le Partenariat Public Privé toujours avec ces organismes « d’action populaire » pour l’intervention sur le terrain, des sympathisants bailleurs de fonds mais aussi un nouvel type d’acteur inter médiateur ou modérateur constitué par des firmes de consultation indépendante (comme The Wisemen Council), ou autres acteurs économiques et leaders communautaires de la diaspora qui connaissent les deux réalités et qui peuvent corriger le tir de part et d’autre.

Faisons à présent un retour sur vos réalisations et aspirations récentes. De façon factuelle de quelle façon les services de votre projet d’affaires ont été utiles?

Des projets pour lesquels on me demandait mon expertise de rédaction d’affaires ont été acceptés. J’ai amélioré ma compréhension de l’informel et des enjeux dans mon environnement local « dans une des Afriques » et à Montréal ainsi que des données sur les codes d’affaires et culturels auxquels il faut être sensible pour réussir ses projets d’autonomisation dans les communautés ethniques.

Quels sont les projets et initiatives supplémentaires dans lesquels vous vous êtes impliqué, au sein de vos communautés puisque vous dites vivre dans la Diaspora et « certaines Afriques »?

J’ai essayé à titre d’échantillon de test de ma propre approche en entrepreneuriat ethnique et informel d’aider des jeunes à se lancer en affaires en les finançant sur fonds propres. Il s’agissait d’un homme, d’un jeune homme et deux jeunes femmes. Une seule a pu ouvrir le magasin du plan qu’elle m’avait présenté et a de plus pu s’acheter un moto pour y aller. Le jeune homme s’est retrouvé dans la rue car la cafétéria qu’il exploitait ne lui appartenait pas et le propriétaire avait des dettes et mon investissement pour qu’il puisse faire tourner le commerce est devenu nul après son expulsion. La seconde jeune fille n’a pas eu le courage de se lancer pour le moment. Elle reste dans le confort d’un emploi que lui procure sa famille au détriment de la formation pour laquelle elle doit investir pour ouvrir son commerce. L’homme a préféré trouver un emploi pour nourrir sa famille et rêve toujours de financer un projet de plusieurs millions qui est un projet de Vie mais qui traîne du fait des urgences financière et sociales.

Qu’avez‐vous appris ou confirmé sur votre méthode à travers ces expériences de coaching individuel?

La plupart des Attitudes en matière de réflexes économiques de la Diaspora trouvent leur source dans le bassin socioculturel dont ils sont issus malgré l’apparent enrichissement culturel dû aux migrations entre deux états ou au sein d’un même état. Pour mieux comprendre comment réfléchissent et réagissent les entrepreneurs ethniques, il faut observer leurs collègues de l’économie informelle dans les pays du sud où les Attitudes affleurent de façon évidente et permettent de mieux orienter les actions de développement d’un côté et d’intégration ou d’inclusion sociale de l’autre.

Pouvez-vous nous parler de deux défis familiers que vous avez pu observer dans votre expérience internationale?

Le premier défi est l’accès à des sources de revenus pour les jeunes hommes et femmes

Les causes en sont, pour moi, le manque de partage de débouchés et d’ouvrages de la part de la communauté mais le consensus classique et actuel sur la question est le manque de réinvestissement des fruits de la croissance économique. Il en résulte pauvreté et précarité ainsi que le maintien des injustices sociales notamment dans la prise de leadership de ces jeunes.

Les solutions envisageables seraient de favoriser et renforcer par l’habilitation au métier d’entrepreneurs les initiatives économiques individuelles ou en groupe de préférence. Mon approche utilise la philosophie informelle tandis que l’approche classique privilégie le formel.

Quels sont les dimensions socioéconomiques et écologiques liées à ce premier défi?

L’urgence des situations de survie face à l’absence de revenu amène souvent à la destruction des écosystèmes ou leur non préservation pour des exploitations anarchiques. Également l’insécurité est une conséquence du manque de ressources chez les jeunes en étant de potentiels délinquant, enfants soldat, terroristes ou candidat à l’émigration avec des risques de renforcement des formes d’esclavage modernes.

Je pense que l’état d’esprit des jeunes et les choix que font les bailleurs de fonds de réduire le transfert de capital dans les projets communautaires suite aux abus dans ce que j’ai appelé « le marché de la gestion des projets financés » comme les perdiem et autres avantages en nature, de statut ou logistiques. Le rôle de la communauté, pour moi, est d’aller plus dans le sens d’un meilleur partage de l’ouvrage, des débouchés et de l’intelligence économique.

Dans les pays dits riches existent des quarts-mondes qui partagent les réalités des pays du tier monde. Enrayer la pauvreté et non la réduire c’est appliquer à toute les zones du monde où elle sévit des mesures généralement admises du fait de leur efficacité avérées, vu que les populations concernées ont souvent le même profil ou la même origine, en les adaptant au besoin.

Parlez-nous à présent du second thème de vos observations.

Il s’agit de l’accès à la reconnaissance des droits économiques individuels des Femmes

Pour moi cela est dû à la non mise à jour par le consensus entre les rôles Traditionnels dans les groupes de Vie et les nouvelles aspirations des êtres dans le cadre de l’évolution de l’humanité. Cela a un impact sur les communautés par le manque ou l’insuffisance de l’apport de l’effort et de la production des Femmes qui ne profite pas assez aux économies et se contente de combler un déficit d’intervention sociale des états au lieu d’être une force économique notamment au niveau de la comptabilisation dans le PIB.

Quels seraient les moyens d’action contre cet état de fait?

Mieux reconnaitre l’économie informelle en facilitant sa transition vers des structures formelles compétitives tout en préservant son esprit informel. Cela reviendrait à associer la production de ses structures à des facilités fiscales ou logistiques leur permettant d’être plus performantes. Par exemple, l’accès aux terres par les femmes pose un problème important pour celles engagées dans des activités agricoles dans le cadre de leur commerce informel. Le statut des Femmes et des jeunes dans l’informel s’il était reconnu, renforcé et encadré réduirait de beaucoup les chiffres du chômage par la prise en compte de ce mode de création de richesse. L’économie informelle n’est pas un problème mais LA Solution.

Hélas, les idées préconçues sur le phénomène et le choix du statut quo en matière d’approches car les acteurs concernés et ceux qui les supportent sont marginalisés ou n’ont pas la parole où accès à des moyens d’action pour implémenter leurs actions mène à des échecs fréquents par « un activisme de surface et du ventre. »

Mais la justice de genre est à l’agenda de la plupart de organisations internationales.

On ne peut pas toujours attendre que la réponse aux problématiques internes des communautés viennent des directives d’un organisme international sur la base de l’appréciation d’un expert pas toujours proches des réalités ou souhaitant principalement montrer son expertise et le bienfondé de son modèle d’innovation sociale ailleurs que chez lui. Il est temps que les acteurs économiques et leader communautaires ethniques prennent plus de risque pour attaquer les problèmes de fond quitte à aller au-delà de la durée prescrite des projets internationaux. Cela en procédant par phase d’intervention avec chacune une thématique concourante et déclinant stratégiquement une Vision claire.

La position de la femme dans les communautés fait toujours couler beaucoup d’encre et bien que le mouvement féministe se radicalise par moment ou selon les lieux pour mieux faire reconnaitre leurs droits, je pense qu’une approche alternative qui n’est pas une approche de genre mais une approche unisexe à des phénomènes dont les répercussions sont pénalisantes pour tous est à privilégier en mettant à contribution les acteurs indiqués selon la pertinence de leur apport et non leur positionnement sur la question

Comment résumez-vous votre vision du développement « des Afriques » pour vous reprendre?

Je pense que le terme « développement » devient de plus en plus un leurre ou du moins un objectif usurpé sinon galvaudé. On semble lui courir après sans jamais l’attendre comme une asymptote. En effet les critères de développement évoluent et ce qui est préconisé comme un objectif vient d’un standard de vie des bailleurs de fonds qui feront encore d’autres innovations sociales de sorte que les pays du sud sont en perpétuels rattrapage de pouvoir socioéconomique avec en plus la responsabilité cachée de pourvoir au confort de l’innovation de ces même bailleurs de fonds qui en viendront à nouveau imposer encore leurs vues et leurs normes de vie à l’issue de ce qui est un cercle vicieux. La nouvelle Vision à poursuivre, selon moi, et à décliner dans des projets, actions et initiatives d’Autonomisation est celle de la « Souveraineté » réelle, pure et simple des pays du Sud et de leurs enclaves occidentales, Diasporas, dans les aspects qui concernent prioritairement leur Identité ethnique et leur patrimoine financier. L’avenir du développement communautaire et des relations interculturelles nécessite ce rééquilibrage des échanges pour plus d’équité et de Justice pour tous les Hommes qui y prennent part sur Terre et dans les Mondes.

Quelle serait votre Stratégie correspondant à cette Vision?

Il ne s’agit pas tant de faire des efforts et mettre en place des projets ou programmes pour réduire la pauvreté mais bien l’enrayer car la Source de la pauvreté et son entretien vient d’un Système bien huilé ou les pyromanes en secret jouent les pompiers officiellement. Les pays du Sud cantonnés à un rôle de consommateurs et de pourvoyeurs de ressources et de matières premières arrangent la plupart des pays dits riches qui n’ont pas les moyens de les posséder sur leur sol d’une part et de se les procurer à leur valeur réelle d’autre part ce qui réduirait les écarts entre les niveaux de développement par le prix à l’intersection de l’offre permanente informelle déformée et mal formulée et de la demande oppressante formelle informée et sur formulée. On dit souvent « les bons parleurs ne sont pas les bon payeurs » mais, concernant le développement de l’Afrique, « Tout le monde en parle ». De fait on serait dans une situation idéale d’échange commercial et de partage de ressource. Il appartient toujours au Peuple opprimé de lutter pour sa Souveraineté économique et non d’attendre, par prières successives, la réduction de leur dette qui est une dette non pas tant Économique mais Ethnologique du fait retard à rétablir une injustice pluridimensionnelle séculaire ou séculière qui, en tout cas qui n’a que trop duré et dont l’enjeu est le déséquilibre cosmique et naturel sur Terre et dans le Monde présent et les Mondes à venir. Ma stratégie est déclinée dans l’œuvre complète écrite sur laquelle je travaille depuis plusieurs années déjà et que j’invite le public à découvrir.

[…]

Restez connectés pour la suite des publications autour de ce travail de recherche et d’action pour la réappropriation de la Souveraineté économique et la Fierté ethnique des migrants inter et intra états avec les outils de l’Autonomisation par l’Entrepreneuriat et l’Identité.

Le renouveau socioéconomique interculturel québécois.

La vision de The Wisemen Council sur la définition, en guise de résolution, d’un modèle de vie interculturel et communautaire notamment au Québec est ébauchée ici en quelques mots simples.

Pendant longtemps le monde s’est défini par des luttes guidées par des idéologies vicariales, mythiques, magiques, philosophiques, militaires, religieuses, raciales etc. Tout ou partie d’entre elles ont menées à de grandes destructions du patrimoine de l’humanité lorsque les plus affligés ont dû prendre les armes pour conquérir leur liberté et rétablir la balance de la Justice.

Dans notre contemporain, la préoccupation se situe essentiellement au niveau de deux critères à la culturels (langues et valeurs) des communautés après les effets de la mondialisation. Et, dans un autre sens, le patrimoine (monnaie et richesse) des économies après la mise en place de zones ou d’alliances commerciales privilégiant certains types d’échanges déséquilibré et non plus le principe « équitable » (offre contre demande à un certain prix d’équilibre. Qu’en sera-t-il de l’Attitude de partage?

Le schéma classique de ces Systèmes prescrits visant, sous barbes (blanches?), l’hégémonie d’un modèle acquis, généralement reconnu comme panacée à cycle ou une situation vécue sur Terre et dans le Monde.

La nouvelle donne que nous accompagnons de nos vœux est celle de la multiplication des solutions individuelles, suivant une orientation stratégique, aux réalités socioéconomiques contemporaines vécue par les communautés sous forme de grands sous-groupes associés à une instance unique ou moyeu permettant de réguler les zones à risques lors des débordements avec des lois régissant chacune. Ce conseil dit de sages mais aussi juges doit idéalement être composé en son cœur de consultants à Licences capables de diriger la diffusion de leur vision en une déclinaison stratégique qui va jusqu’à l’action sur le terrain. C’est une forme pyramidale inversée où le point commun de la direction est le Recteur élu par les autres conseillers après consultation et reconnu des pairs. The Wisemen Council sert alors de structure d’accompagnement ou d’agence de ressource à une autre structure plus populaire que serait l’Organisation de l’Économie de Communauté qui siègerait régulièrement pour légiférer sur les Attitudes alternatives à adopter en marge du Système Libéral.

De façon plus micro-économique, la communauté se vit dans les échanges de ses membres mis en familles, clans, groupes etc. Dans une logique de commerce ethnique basé sur des références culturelles et non raciales ou tribales. Il est souhaitable de non pas favoriser les clivages de zones à l’effectif plus ou moins consistant mais de favoriser les échanges de produits, services, de connaissances et savoirs (être, faire, vivre, d’ensemble) non pas dans une logique entropique et inique déjà initié par le passé lors des mondialisations. En effet, la découverte des richesses des plus démunis a entrainé leur exploitation sans contrepartie digne puis s’est continuée dans l’oppression tant économique que mystique dans ce qui pourrait être qualifié au final de maléfique. Car, lorsque votre pouvoir économique est spolié par la monnaie et que votre pourvoi mystique l’est aussi par un monarque, nul recours ne vous reste pour vous libérer si ce n’est cette révolution silencieuse venue du Cœur des jeunes et des femmes en quête d’autonomie pour le simple besoin et droit à la Vie (Seigneur).

Le vieux rêve québécois de souveraineté qui à mon sens revient à la perte de la notion ou du label de « Nouvelle France » peut renaître ou pas dans le contemporain. Mais à quoi bon revendiquer une Nation ayant tous ses attributs lorsque ses membres n’en ont aucun? Les combats de souveraineté sont long et fastidieux et demandent de l’effort et des sacrifices et non du confort et des artifices marquant des velléités électorales.

« Dieu ne change l’état d’un Peuple que lorsque celui-ci change ce qu’il y a à l’intérieur de lui » rappelle, de mémoire, le Noble Coran.

Les hommes médiévaux entre des idéaux bas qui tiennent à peine leur route et des débats hauts qui font résonner leurs calottes basses, ne sont guère les « toughs », semble-t-il, pour supporter ce combat. Il consiste à accepter de soigner par les « champs d’ail » et les « tu niques » d’un guère-il-y-a basée sur la relève entrepreneuriale en régions agricoles et de la virilité à chevaucher la Réalité avec confiance dans l’adversité Rouge et la félicité Verte. Sachant qu’avant la terre promise les économies à terrasser seront nombreuses par l’évitement de l’exploitation mentale et la technique de promotion/prospection commerciale.

Or à bien observer les injustices pratiquées sur les immigrants équivalents de la « minorité invisible » ethnique française du Canada, à les observer (par transposition) donc, l’Attitude de la gente féminine québécoise revendiquant un féminisme de droites sans celui des idées de gauches; femmes riches femmes pauvres et enfin le pouvoir économique tant mis en avant sur la base des richesses naturelles n’est que, à mon sens, un leurre incapable de soutenir une monnaie sur le long terme tant il est que ce patrimoine est non seulement limité, mal géré et déjà presque obsolète. Il masque, en effet, le nouveau message de partage d’ouvrage et de débouchés à tous les membres reproductifs et productifs. Il est donc important de recréer une économie de la Réalité où les revendications des pays du sud, des sud de pays et autres régions moribondes soient prises en compte pour non pas servir de tir bûche auprès du feu sans limite de l’avancée infiniment croissante des économies. Au contraire, il serait bon que cette économie serve de contrepoids réaliste à la folie des grandeurs des systèmes financiers ne respectant rien de la tradition et de la Mystique d’une Terre et d’un Monde bien réel. Ces espaces ne seraient éternels si l’on n’en prend pas soin comme il sont. C’est-à-dire faits d’une communauté de membres issus d’une immigration sous forme de carotte de son sol économique à chaque ère et dont la tunique bigarrée sur les uniformes et les sangs. Ces uniformes d’âmes et de mains, doivent être intégrés voire inclus à une vision d’un Québec initié jadis et appelant à son accomplissement dans le contemporain par des générations de jeunes hommes et de jeunes femmes affranchis du poids d’un système financier inique et d’une logique économique à suite géométrique après avoir été arithmétique.

Entre deux triangulaires formant l’hexagone et une série linéaire administrant les affaires; le Far & Well; L’Éloignement et le Puits; le Déracinement et la Source. Car désormais, les clefs du chemin vers la Conscience, le Livre, l’Énergie et la Parole mis en un Point révélé, ont été reçu par le Peuple de « l’a-guère » d’uniforme et de sang authentique Noir. À eux revient le rôle social et mystique (possessions maîtrisées et apprentissage de la nouvelle Science) et à elles le rôle primordial économique et traditionnel (protection contre les maux et entretien des 5 piliers) dans ls Arbres Vicariaux sur Terre. Ils et Elles sont au cœur de la Correction de ce plan des Affaires avec le Soleil de faits, la Mer de nage animé par le Vent de Silence. Symbolique de Sirius et sérieuse du nouvel Adam et Êves dans la maîtrise de la présence du Seigneur qui souffle son message de Vie. Une seule formule opératoire issue du Mix de l’Entrepreneuriat Ethnique, le 5E (Para-entrepreneuriat) pour les premières étapes de reconstruction du Royaume :

« Emploi, E-Licence, Entreprise, E-Commerce et Engagement »

Le Temps est donc venu de combattre si l’idéal est toujours la Liberté de la communauté et la fierté du réalisé. A titre individuel (l’Auteur) et institutionnel (The Wisemen Council) notre décision est prise. Combien pourront s’y lancer sans méprise? Car, la révolution est silencieuse et faite d’un cumul de réussites (« Quick wins ») jusqu’au poids critique de la revendication officielle pour la réappropriation. Dans toute mort, il y a la Révélation, l’Acceptation, la Reddition ou la Réédition et enfin la Rétribution. Mais ce n’est que le passage obligé pour enfin vivre éternellement et ensemble chez nous.

« Il n’y aura pas de souveraineté québécoise tant que le mental de la Licorne sera lié et que le Lys aura une saveur de Sans Tall. »

En mémoire de René Levesque

Pour aller plus loin sur le plan de mesures (valable pour d’autres zones de notre projet de souveraineté économique) :

Emploi : Déréglementer l’emploi pour favoriser le partage d’ouvrage à la pige et au contrat par exemple (imaginer d’autres formules de garantie d’hypothèques)

E-Licence : favoriser l’octroi de licences d’exploitation dans le secteur primaire principalement dans l’agriculture pour orienter les jeunes vers la relève dans ce secteur.

Entreprise : Entreprendre de trouver des débouchés aux produits locaux (québécois) typiques à l’exportation dans des régions où ils sont peu connus (sirop d’érable) : plats traditionnels, art et artisanat, ressources naturelles.

E-commerce : défendre et affirmer le savoir-faire technique local (québécois) en matière de solutions IT (avant-gardiste), l’innovation sociale (concrète), l’économie sociale (réaliste)et de la création artistique (non-raciste) comme les jeux vidéo et dérivés. En faire des pôles d’excellence et de référence encore appelées sphères d’efficiences au même titre que le modèle des clusters ou la Silicon Valley. Rendre réalisable en ligne les démarches administratives.

Engagement : s’engager vers la construction et le maintien d’un budget excédentaire capable de justifier et soutenir une autonomie économique et permettre de financer légitimement des utilités pour toutes les communautés (locales et Diasporas) au titre d’un Engagement de partage interculturel entre les leaders, les acteurs et les Peuples.

« Il semble que le Québec soit partagé sur la question de sa Souveraineté. C’est soit un projet affectif et existentiel pour la génération qui a enduré et fait naître ce débat, soit juste un objet effectif et intellectuel pour la génération qui a duré et à faire être ce combat. Une génération qui se rend grâce à la Putin et une autre qui s’engraisse à la poutine. Il convient alors, dans une phase de transition et d’initiation, de rouvrir les yeux (sensibilisation) de tout le Peuple sur cette Réalité et nourrir les vœux (habilitation) de tous les jeunes pour cette Liberté. Les torts étant partagés entre les acteurs de cette réalité, je me demande d’ailleurs si en matière de priorité et de besoin, il est plus urgent pour les québécois d’avoir leur souveraineté économique comparé aux populations Noires de la Diasporas et celles du continent. Les sympathisants étant de ce sang noir de l’immigration économique reçue ou vécue dans l’Interculturel. Quoi qu’il en soit, un combat doit s’amorcer sur le grief de trop: le niveau de paupérisation du Peuple Noir due à l’exploitation de leurs ressources sans partage de revenus. Un Système séculaire appliqué à tous les autochtones et notamment pour les Noirs depuis 600 ans maintenant dans le cadre de la traite transatlantique par des traitres très athlétiques. »

Gonzo

Le concept de Gonzo a été développé par Hunter S. Thompson et appliqué au journalisme notamment avec la caractéristique de l’écriture à la première personne et la subjectivité. Cela voudrait dire aussi en italien “idiot, crédule, dupe”. Il s’agit également à ce jour d’un style de pornographie, d’un personnage du MuppetShow et d’un studio d’animation japonais. (Source Wikipédia)

Dans notre cas nous l’utilisons dans plusieurs déclinaisons d’une famille de hashtags relatifs aux dimensions du projet de The Wisemen Council (La Méthode Ka). “Gonzo” pour nous signifie “le plaisir de vivre simplement” et indique qu’un migrant pour raisons économiques intra et inter états (Peuple de l’a-guère et de l’âme erre) doit mener une Vie à la fois authentique et spirituelle pour s’accomplir humainement et matériellement d’où son importance… Pour Dieu.

#Gonzodefinition

Vers l’avènement de l’économie en religion et de l’informel en philosophie…

La foi est le point de convergence d’un travail de réflexion et de conceptualisation économique effectué depuis quelques années par une équipe projet à Montréal. Le but est, non seulement, de permettre à des « Croyants » d’ouvrir leurs horizons vers la philosophie personnelle et l’adoration intime de Dieu conformément à leur degré d’élévation spirituelle et aussi de permettre à des « Profanes » (que nous évitons d’appeler « Athées») de rejoindre ceux-ci dans l’adoration de Dieu par des termes quelques peu galvaudés mais moins chargés en connotations religieuse pure qui ont eu tendance à refroidir certains par excès d’ostentation ou de bigoterie parfois (Jn 4 :23). Cette mise à un niveau équitable du « Croyant » et du « Profane » peut constituer un apport pour l’humanité car, sans édulcorer les rites et cultes, elle permet de simplifier la proximité à Dieu à travers l’appréhension des manifestations de la Force vitale (Énergie de vie) d’après les connaissances de ceux qui la manipulent le mieux c’est-à-dire les Animistes. L’économie offre une nouvelle dimension pour l’instauration d’une relation à Dieu permettant à long terme de régler le problème de la pauvreté en brisant ainsi, par la philosophie, la croix dogmatique qui sépare les quatre familles spirituelles élues de Dieu (Coran III,33-34). C’est donc un pas en avant dans la mise en place du tableau eschatologique auquel les plus avertis se préparent. Les nuances apportées et les changements de perspectives opérées par le projet mené par cette équipe ne visent pas qu’à rétablir l’adoration de Dieu dans son Immanence et sa Transcendance, dévoiler la permanence de la Force Vitale et mieux faire prendre conscience de l’impermanence du Monde. L’un des aspects les plus ambitieux est d’expérimenter un mode d’enrichissement (devenu essentiel dans notre contemporain comme arme d’affirmation dans le concert mondial, national ou local) aux diasporas (entrepreneuriat ethnique) et couches populaires (entrepreneuriat informel) regroupés dans la catégorie des migrants économiques (dans le cadre de ce que nous appelons désormais « l’économie de communauté ») pour leur permettre d’être respecté dans leur sensibilité identitaire et leur choix de rituel de vie.

Ce projet est une approche de management informel qui, nous l’avons dit, est une tentative de modélisation d’un ensemble de pratiques issues d’une Attitude économique dite de « Correction » de ces groupes cibles. Les aspects théoriques et doctrinaux viennent d’un effort intense d’observation, de méditation, d’analyse et de dialectique s’appuyant sur un cadre spirituel. Les aspects pratiques font l’objet d’essais-erreurs des membres actuels de l’équipe qui appelleront aussi ceux de potentiels contributeurs à cette démarche. Ce, à la fois pour viser l’enrichissement en gagnant des marchés mais aussi en appliquant des règles de gestion Agile et Lean pour mieux justifier que ces modèles soient entretenus en Think Tank. Les résultats de ce projet cherchent donc leur public d’accueil même s’ils se destinent nominalement aux mains d’œuvre locales, immigrantes et informelles. Humblement, nous ne perdons pas l’espoir qu’il y ait une place pour ce travail et que Dieu dans sa Sagesse saura nous guider vers ceux qui y verront une solution à leur problèmes économiques notamment les situations financières critiques. Nous ne croyons pas en un Système pour lutter contre un Système. Ceci se transforme vite en une partie d’échec. L’avantage de ce projet est qu’il joue sur l’Attitude économique et remet l’humain au centre d’une économie exacerbée par l’appétit insatiable de l’homo oeconomicus. Cela demande donc beaucoup d’apprentissage pour le prototype humain contemporain l’homo animus pour arrêter de réagir aussi de façon conditionnée aux sollicitations de l’environnement mondain. Par exemple, le modèle du para entrepreneuriat que nous proposons et qui préconise, grosso modo, un emploi partiel, pour payer les charges fixes de vie tout en développant une activité économique en parallèle, pour gagner son indépendance financière, permettrait de limiter le risque entrepreneurial et d’assurer un accomplissement humain par la fierté de promotion d’un projet d’affaires personnel à ceux qui sont de plus en plus étouffés par les contraintes du monde professionnel.

Pour nous il y a deux piliers ou législations dans l’adoration de Dieu sur Terre et ceux sont l’Animisme, qui revoit vers l’immanence de Dieu (Dieu est Amour) et l’islam qui met l’accent sur la Transcendance de Dieu (Coran CXII). Ceci dit, le postulat de départ de l’ensemble de ce projet mis sous forme de plusieurs livres de fondements et de guides pratiques est que ce qui unit « l’Homme d’Uniforme et de Sang Noir », besogneux et faisant preuve d’abnégation, est sa relation naturelle et spontanée avec le divin. C’est la raison de la présence de la foi dans notre approche économique qui vise à fonder les conditions favorables et inéluctables du retour à l’équité dans la répartition des richesses dont les corollaires sont la disparition de la perception de précarité et de pauvreté. Ce renouveau spirituel doit permettre à des « Croyants » et « Profanes » d’user de leur cœur identitaire pour élaborer des stratégies commerciales proche du divin (éco logique?) par la philosophie qui tient compte de la maturité actuelle de l’humanité. Comme toute (re)découverte dans un domaine si sensible, il est bon de garder l’esprit ouvert sur l’énoncé de la théorie, les aspects pratiques et toute critique constructive. Ce projet que nous souhaitons vous présenter progressivement s’appelle la Méthode Ka. Il se propose d’ouvrir la voie à un courant économique informel : l’Éco Animisme. Restez à l’écoute!

« Correction, Simplicité, Courage, Modération. »

Open chat
Hello. Welcome on Arnaud Segla. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Arnaud Segla. Comment pourrions nous vous aider?